Le DON

   Mr Berton  Medium Exorciste

.Tel   06 .69.53.25.96

 

Un don unique de Dieu

 

Mr BERTON, À VOTRE SERVICE

DEPUIS 1954

(extrait d'un article paru dans un journal international, 1984)

C'est venu avec ma naissance. C'est un don. Je ne peux pas me l'expliquer.

Aussi loin que je remonte parmi mes ancêtres, aucun d'entre eux n'a été guérisseur...

        Le mot est lâché, un mot souvent contesté, encore "sulfureux"

        de nos jours. Pourtant Mr Berton est l'honnêteté même, sincère,

         passionné. Il ne comprend toujours pas pourquoi la destinée l'a choisi,

          comment son talent si particulier lui est venu...

    Par Hasard

   Je suis un homme de la terre, aime-t-il à répéter, un paysan.

       Je suis né aux Églises    d'Argenteuil. Mes parents étaient cultivateurs.

      J'ai quitté très vite l'école communale. Je préférais m'occuper

        des champs... Mais, en même temps, je voulais faire quelque chose

        que les autres ne feraient pas...

        Prescience de son don extraordinaire? De ses facultés étranges?

         Monsieur Berton esquisse un sourire amusé. Il ne se considère

         pas comme exceptionnel.

    Don de Dieu

   "Vous savez, raconte Monsieur Berton, à la campagne les gens sont

souvent victimes de petits maux, des "bobos" pas bien graves,

mais embêtants...

Un jour, un de mes copains a eu un orgelet.

En voulant l'examiner,

j'ai approché ma paume droite de son oil. J'ai ressenti quelque chose et

 

à la même seconde, il m' a dit : "...c'est bizarre. Cela me fait tout chaud.

La douleur s'estompe..."

       Ce fut ma première guérison !

       Ces souvenirs font aujourd'hui sourire le guérisseur.

   Vrai Miracle

   "Je soignais surtout l'acné de mes camarades de chambrée", raconte-t-il.

         Les    garçons sont souvent boutonneux à cet âge. Un vrai drame!

       Par contact, je leur rendais une peau normale. Leur "séduction" en somme...

        En 1974, il est nommé à Rochefort et se retrouve chauffeur d'un officier.

       - Nous sommes devenus très amis en dépit de la différence de grade,

       de culture. Peut-être à cause de mon magnétisme...

        A la fin de son service militaire, de retour à l'exploitation familiale,Monsieur Berton         reprend son métier de cultivateur...

-       Une femme est venue me trouver. C'était un camarade de régiment qui lui

         avait fourni l'adresse. Elle avait la tête enflée, l'oil gauche presque

        complètement fermé. Elle était désespérée. Je lui ai dit qu'il fallait avoir la foi.

        Il faut croire, insiste-t-il, croire que l'esprit commande la main! J'ai approché

        ma paume droite. J'ai ressenti une vraie brûlure. "Demain vous n'aurez plus mal,

       ai-je dit, sûr de moi. Et bientôt, vous guérirez". Six mois après, j'ai reçu                     

        un coup de téléphone. Son oil était normal. Elle avait guéri...

          Cela m'a encouragé à persévérer...

    A Distance

   Je "vois" le mal, même si la médecine ne l'a pas détecté, explique-t-il.

   

        Je m'assieds près de mes clients. Je les fais parler de tout, de rien,

       et je promène mes mains autour d'eux. Je les sens chauffer.

       Je sais d'où ils souffrent. Je leur demande alors de me faire confiance.

        Il faut qu'ils croient en moi, qu'il y ait une sorte de pacte entre nous,

        sinon c'est inutile, il vaut mieux qu'ils s'en aillent...

-       Vous pouvez soigner à distance? Avez-vous vraiment des résultats?

        Le guérisseur "flaire" l'incrédulité de ma part. Bien décidé à me convaincre,

        il me conte une autre anecdote.

-       Un jour, un homme m'a appelé de Casablanca. Sa fille atteinte d'un

         mal incurable allait être hospitalisée à Lyon. J'ai demandé une photo.

         Je l'ai aussitôt prise entre mes mains. Quelques temps plus tard,

         le mal en question avait disparu. Les médecins n'en revenaient pas...

     Gens Simples

   Monsieur Berton est intarissable. Il le reconnaît lui-même...

-      Je pourrais vous en raconter, comme ça, pendant des heures...

        Il étale devant moi les lettres de reconnaissance, les attestations

       de ceux qui ont été soulagés, guéris... Souvent les missives émanent

        de gens simples. Elles sont touchantes...

-      Que pensez-vous de tous ces gens? ne puis-je m'empêcher de demander.

        Mes malades? C'est mon univers résume le guérisseur...

        Quant à mon don, vous savez, je ne veux voir que son aspect bénéfique.

    Être Unique

 

    

   De sa terre natale, le quinquagénaire a gardé le franc-parler,

       la sincérité, et une pointe d'accent rocailleux. Il se veut un homme

       d e la campagne, des champs. C'est là qu'il se ressource...

         Derrière sa maison, s'étend un vaste jardin bordé d'une rivière poissonneuse.

       En jardinant, en pêchant M Berton retrouve l'énergie qu'il redistribue

        généreusement à ses patients.

Posez votre question

Mon Formulaire

×